Blog Notes

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche | Une personne connectée

lundi 29 mars 2010

[politique] Candidat naturel ?

Et tous, en choeur : "bien évidemment, Nicolas Sarkozy est notre candidat naturel pour 2012". Bien évidemment ! Un gage à ceux qui ne l'auront pas prononcée au moins une fois par émission. Même Juppé, en s'inscrivant sur la liste d'attente des recours providentiels, l'a récitée. Fillon s'entraîne chaque matin au café, des fois qu'il oublie son texte. On ne jurerait pas que même Villepin ne l'ait pas dite. Comme c'est beau, un candidat naturel ! Sans adjuvants. 100 % bio. Un peu cher peut-être, un peu tordu, pas vraiment calibré, rendement incertain, mais na-tu-rel, on vous le dit. Pardonnez-moi d'être si futile ce matin. Les petites joies sont si rares. Faute d'autre chose, on s'amuse bien. Daniel Schneidermann

dimanche 28 mars 2010

Périple vide-grenier du 28 mars 2010

Du soleil, ce qui n'est pas plus mal, mais surtout plus ce froid glacial des derniers dimanches.

Donc au programme, au moins 5 vide-greniers. On va faire court pour le premier. Rien, nada ! Attendez un peu ! Quand je dis rien, nada, c'est rien du tout, pas de disques, pas de vide-grenier non plus ! (Pourtant annoncé depuis plusieurs mois sur vide-greniers.org). Bref, ça commence pas bien du tout. Bon, on va pas se laisser abattre. Je file au vide-grenier suivant, celui habituel, qui est présent tous les dimanches ! Celui-là, il y est ! On va pas faire durer le suspens... Rien à se mettre sous la platine. Le même vendeur que les trois derniers dimanches est là, avec les même disques... bref, rien à se mettre sous les dents. Et pour les autres vendeurs, des daubes, en pagaille.

Je file au troisième, avec un léger sentiment de découragement. Et je me dis que trois, ça suffit.

Bon, pour faire court, en arrivant sur place, un premier vendeur, avec beaucoup de disques, mais que du banal, en très bon état, mais du banal. Et là, le découragement gagne, je décide de repartir. Et à la sortie du vide-grenier, dernier stand, un pro ! Ben oui, ça se voit de suite. Le stand, le choix et les prix. Des trucs biens mais pas donnés. Et je vais prendre un disque ! Parce que pas envie de rentrer bredouille !

Un truc sympa, du bon folk, par des types de talent (un double LP, en très bon état, 8€, pressage hollandais).

J'écoute, c'est sympa, et ça me calme bien

Voilà !

Dimanche prochain, je crois que je reste chez moi !

jeudi 25 mars 2010

Billets à venir

Histoire de me mettre la pression, un petit programme des billets à venir.

Bien sur essentiellement en musique.

Donc, obligé, une chronique de l'album du Gun Club Fire Of Love. Un album indispensable. Ensuite il sera sans doute nécessaire de faire quelques ligne sur l'album d'un autre groupe américain le MC5 et leur album Back in the USA.

C'est déjà un bon programme.

lundi 22 mars 2010

Dévoiler un disque vinyle

Ce qui est rageant, c'est de mettre un disque vinyle sur la platine et de découvrir qu'il est gondolé. Et bien sur, il est impossible à écouter normalement. Alors, la question qui se pose : peut-on sauver ce disque ? Autant un disque rayé, voire labouré, semble impossible à réparer, autant, il semble possible de dévoiler un vinyle.

J'ai testé une technique il n'y a pas longtemps. Et le résultat a été probant. Hélas, je n'ai pas pu sauver les rayures du disque. Mais alors qu'avant il était impossible d'écouter les 2 premiers titres de chaque face, maintenant, on peut, sauf qu'ils sont rayés. Donc, je vais vous soumettre ici l'astuce que j'ai utilisée. Bien sur je ne peux pas garantir le résultat, et si votre disque est foutu après, inutile de venir se plaindre.

Okay, ça fait un peu flipper, mais de toute manière fichu pour fichu ! J'ai donc tenté le coup !

Ingrédients :

- deux plaques de verre assez épaisses ! Perso, j'ai utilisé les plaques en verre (coulissantes) d'un petit meuble bibliothèque ! Il faut qu'elles soient d'une taille légèrement supérieure au disque (33T).

- un four

- et un objet assez lourd à poser dessus ensuite (genre une grosse encyclopédie).

Alors, faire préchauffer le four pendant 15 minutes (environ) à une température entre 60 et 100 degré (en gros Thermostat 1 à 2, plutôt 2)

Mettre le vinyle entre les deux plaques de verre (sans pochette), le plus délicatement possible.

Quand le four est bien préchauffé, mettre les deux plaques avec le disque dedans pendant 1 à 2 minutes au plus.

Bien surveiller, pour prévenir une éventuelle catastrophe quand même.

2 minutes pas plus de 3 minutes, et sortir les plaques en verre avec le vinyle du four, poser à plat et poser dessus un objet lourd (genre l'encyclopédie). Et laisser refroidir !

Voilà, voilà. Bon.

Bonne chance...

Ensuite vérifier le disque, si il a retrouvé sa "planitude". Recommencer autant de fois que nécessaire si le disque est très voilé.

vendredi 19 mars 2010

Bannière et look !

Merci à Robin pour la nouvelle bannière. Beau boulot, j'aime bien !

Sinon, changement de style du blog, avec quelques légères modifications de mon cru. Rien de bien extraordinaire, juste quelques changements dans les couleurs des liens.

PS : Robin, c'est mon fils !

(Mise à jour : le thème utilisé est le thème Trash, on le trouve sur Dotclear. J'ai juste apporté des modifications au niveau de la bannière et de certaines couleurs)