Blog Notes

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche | 2 personnes connectées

dimanche 28 juillet 2013

Bye Bye JJ Cale

Naturally, JJ Cale

Soirée de merde en effet ! Hier soir, sur un forum, forum centré autour de Dylan, donc assez souvent à la pointe, un collègue annonce cette nouvelle. je suis le premier à la voir. Et je suis circonspect, et je le dis ! En effet, rien sur les moteurs de recherche. Rien, sauf un lien vers un site pas très sérieux qui parle de rumeur et de fake. Et puis un autre collègue arrive et confirme qu’il y a un doute. Je continue mes recherches, je tombe sur ce lien, tout bonnement le site officiel de JJ Cale. http://www.jjcale.com Mais pourtant le doute persiste, rien d’autre. Si la page facebook de JJ Cale fait la même annonce, mais les commentaires sont partagés entre tristesse et scepticisme ! Et puis d’un coup, la déferlante du net ! La rumeur est rattrapée par la triste vérité. JJ Cale est bien parti au paradis des guitaristes. Je me lève alors de devant mon ordinateur, je me plante devant ma vinylethèque, lettre C, je regarde, merde, c’est trop serré, va falloir que je range mieux, et bon, de toute manière, C..A… il est en tête. 3 Albums, je sors Troubadour, Naturally, je pose le second pour commencer sur la platine. Et la musique… Les Cigales se taisent enfin, il fait chaud, encore 30°, mais elles se taisent. Le maitre chante, sa guitare est plus forte qu’elles. Je n’ai pas eu envie d’écouter autre chose que ces deux disques hier soir !

jeudi 25 juillet 2013

Banc Public

Banc public.

samedi 13 juillet 2013

Marquee Moon !

Un son tranchant, une voix sur le fil du rasoir, une guitare aérienne et aiguisée comme une lame, c’est un album incontournable. précurseur du punk rock new-yorkais.

Pas grand chose d’autre à dire que : Chef-d’œuvre !

dimanche 7 juillet 2013

Clifford Brown et autres disques.

Un bref passage après le vide-greniers de ce matin. Déniché 3 albums de Jazz, du génial Clifford Brown. Un son clair, une puissance époustouflante !

Brown - Roach - Jordu Clifford Brown Clifford Brown

Ça faisait quand même un bail que j’avais pas déniché des disques de jazz de cet acabit ! Ma chance, c’est que les chineurs "professionnels", ceux qui se lèvent avant le soleil, et qui dévalisent tout ce qui est pop/rock, ne cherchent pas ce genre de disques ! Tout comme ils laissent ce qui arrive d’Afrique et qui peut paraître trop exotique ! En gros ce qui ne se revend pas !

Comme ce genre de disque :

Bembaya

Et pourtant, c’est aussi une musique inventive, fraiche et authentiquement spontanée. Un vrai bonheur !

Une autre découverte, dans un autre genre, c’est ce disque :

Scott Walker

Premier album solo d’un artiste devenu culte ! Une sophistication, une pop luxuriante aux arrangements fouillés. Ce disque, en revanche, c’est un véritable coup de bol !

Bref, un aperçu des quelques albums dénichés ces derniers dimanches de chine !