Blog Notes

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche | 3 personnes connectées

samedi 23 février 2013

Neige !

Bon, pour tout dire vite fait bien fait, ce n’est pas demain que je vais faire un tour dans un vide-greniers !

Cette photo a été prise ce matin.

Et la neige est tombée toute la journée.

dimanche 17 février 2013

The Colour Of Spring

Talk Talk - The Colour of SpringUne jolie reprise pour ce premier vide-greniers de la saison. Bien sur l’hiver est loin d’être terminé, et il y aura encore d’autres dimanches givrés, et d’autres dimanches sans chine. Mais pour celle d’aujourd’hui, même si je n’ai ramené qu’un seul disque, il est quand même une trouvaille plus que sympathique. The Colour Of Spring du groupe Talk Talk. Balayons de suite les arguments de l’accusation. Oui, Talk Talk a été au début de sa carrière un groupe à la mode. Et les années 80, années horribles de la musique, Talk Talk était en plein dedans… Un groupe faiseur de pop jolie et tubesque. De jolies ritournelles raffinées et surtout très lisses. Et puis, deux bombes, deux météores dans le ciel de la pop anglaise avec Spirit of Eden et Laughing Stock. Bien sur, largement de quoi refroidir les fans de la première heure, qui n'aimaient rien d'autre qu'à danser sur les mélodies jolies du Talk Talk première mouture. Mais dans ces deux albums Spirit of Eden et Laughing Stock, rien de tout ça… Bien au contraire, une musique sophistiquée et complexe, très haute dans la stratosphère. Mais avant de se révolutionner, le groupe de Mark Hollis, a sorti The Colour Of Spring, l’album charnière. Quelle ne fut pas la surprise des fans en découvrant ce nouvel opus, contenant à peine un ou deux titres pouvant prétendre au statut de single et à peine aptes à déclencher l'envie de danser tant recherchée. Mais là, les compositions prennent leur temps, elles planent, et les instruments foisonnent. Mélodies soignées et somptueuses.

Alors, même si Spirit Of Eden et Laughing Stock sont milles coudées au dessus de ce disque, The Color Of Spring est un album magnifique. Un disque charnière, et l’amorce du suicide commercial de Talk Talk. Et rien que pour ça, rien que pour cette intégrité, ça vaut la peine de découvrir ce disque et les suivants.

samedi 2 février 2013

En écoute ce dernier week-end !

Absalom, The Clash, Noir désir et Elliott Smith ! Que du bon, du beau, du psychédélique, du brutal et du punk !