Blog Notes

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche | 2 personnes connectées

samedi 30 octobre 2010

Temps pourri !

Bref, temps pourri aujourd'hui, temps tout aussi pourri demain dimanche ! Donc pas de vide-greniers ni brocantes. Donc pas de nouveaux disques. J'en profiterais donc pour ajouter quelques chroniques musicales à ce blog ! En espérant que les prochains dimanches soient plus secs !

vendredi 29 octobre 2010

Ça sent bizarre !

Juste ici, un petit lien !

Une vague odeur nauséabonde

jeudi 28 octobre 2010

Cadeau anniversaire !

Un tout petit peu en avance (5 jours), j'ai reçu mon petit cadeau d'anniversaire que je me suis fait !

Donc, deux disques (bien sur format vinyle, cela va de soit).

Dylan, Modern Times Jay Reatard, Watch me Fall

Bob Dylan (facile c'est marqué sur la pochette) avec l'avant dernier album Modern Times et Jay Reatard et Watch me fall, artiste punk pop ! Une petite chronique à suivre !

mercredi 27 octobre 2010

Santé !

Ben voilà, verdict de l'IRM d'hier soir et du médecin ce matin : fissure grade 3 de la corne postérieure du ménisque interne. Vous avez pigé ? Moi, pas tout à fait ! Sauf que j'ai mal au genoux en continue depuis le mois d'août, et que mon médecin m'a confirmé qu'une opération doit s'envisager sérieusement ! Bref, heureusement qu'il y a encore la sécu !

mardi 26 octobre 2010

Bertrand Betsch

Illustre inconnu !

Il y a dans la "nouvelle" chanson française quelques illustres inconnus. Dont on se demande pourquoi ils sont toujours encore ces illustres inconnus. Parce que, coté musique et textes, ils valent largement leurs confrères plus médiatisés. La vie est injuste, c'est évident ! Bertrand Betsch est de ces illustres inconnus. Il ne vend rien ou presque. Il n'est pas dans l'actualité. Et il ne fait pas parti de la société du spectacle. Et pourtant, il a du talent ! Talent musical, talent d'écriture. Mais rien à faire. Il a démarré en même temps qu'un Dominque A, sur le même label. Mais voilà, rien à faire ! Comme il le chante dans Les mots ont leur importance : «Je suis peut-être un raté, mais ce ratage est réussi.» Quatre disques (le cinquième n'est disponible que sur son site officiel), tous devenus introuvables (pour tout dire, en dépit de tous ses efforts, Bertrand n'a toujours pas réussi à récupérer les bandes de ces premiers disques pour pouvoir les rééditer (EMI semble faire la sourde oreille). Textes mélancoliques, mélodies sombres et pourtant écriture douce. Coté inspiration musicale, à vous de juger. Un folk tinté de jazz, et même de fanfare. Bref, un artiste à découvrir, à écouter, à déguster et à défendre.

Pochette album Pas de Bras pas de Chocolat / Bertrand Betsch


Les Mots Ont Leur Importance
Album "Pas de bras, pas de chocolat"

Les Vents contraires
Album "La chaleur humaine"

Son site web : Bertrand Betsch, site officiel

lundi 25 octobre 2010

Forgetful Heart.

Une grande chanson de Bob Dylan ! Forgetful Heart sur l'album Together Through Life sorti en 2009

Je vais citer un collègue de forum, Mr Oyster, dont la plume, meilleure que la mienne, va nous éclairer.

Mon dieu, Forgetful heart... Plus seul que nous tous, Dylan, léger comme un oiseau posé en pleine lumière, vient nous raconter notre histoire : celle de coeurs déchirés semant leurs cendres sur l'impassible fleuve. La voix est subitement douce, le silence l'acclame. Le crépuscule embrasse ses discrets tremblements et, ne me pincez pas, nous tremblons avec elle... Mr. Oyster

Quand Bob Dylan a chanté ce Forgetful Heart au concert de Marseille, un frisson m'a parcouru l'échine. Cette chanson est de l'étoffe des grandes chansons de Dylan.

Forgetful heart
Lost your power of recall
Every little detail
You don’t remember at all
The times we knew
Who would remember better than you

Forgetful heart
We laughed and had a good time, you and I
It’s been so long
Now you’re content to let the days go by
When you were there
You were the answer to my prayer

Forgetful heart
We loved with all the love that life can give
What can I say
Without you it’s so hard to live
Can’t take much more
Why can’t we love like we did before

Forgetful heart
Like a walking shadow in my brain
All night long
I lay awake and listen to the sound of pain
The door has closed for ever more
If indeed there ever was a door

(Une traduction sur ce très bon site)

Bien sur il n'y est pas question d'humanité, de combat, de lendemain à bâtir. C'est juste une chanson sur l'amour, le passé, les regrets. Et c'est une belle chanson. La voix de Dylan y est rocailleuse et paradoxalement douce, nostalgique, remplie de regrets. Cette chanson pleure, elle pleure les âmes perdues. La mienne, les vôtres, on y passe tous !

Pour finir, une version de Forgetful Heart ! Une version enregistrée en public, en 2009. Ce n'est pas celle de Marseille, mais elle dégage presque autant d'émotion.

dimanche 24 octobre 2010

Temps morose

Ce matin, il pleut ! Une petite pluie fine, persistante, de celle qui transperce tout, insidieusement. On se dit qu'on peut sortir, mais on se retrouve bien trempé, bien frigorifié. Bref, l'automne est bien là ! Ça va faire du bien à notre jardin sauvage, mais en revanche, ça rebute les vide-greniers et les chineurs. Donc ce dimanche, je reste bien au chaud et j'écoute Bob Dylan. Et c'est pas si mal ! ;)

(MAJ) à 16h55 ! La pluie a cessé, il a même fait doux ! Mais trop tard pour les vide-greniers.

(MAJ 2) à 18h32 ! La pluie est en train de reprendre ! Quel temps pourrave quand même !

samedi 23 octobre 2010

Nouveaux liens !

Juste sur la droite du blog, quelques liens. Dans la rubrique Confrères et Amis quelques blogs en plus à visiter et un album photo. Juste ça !

Radio "Libre"

Il était temps, depuis deux ans, c'était toujours la même playlist.

De nouveaux artistes et de nouveaux titres, une petite sélection de titres qui me font frissonner - émotion - plaisir - énergie, tout ce qui fait le sel de la bonne musique !

  1. Waitin' 'Round To Die / Townes Van Zandt (pathos magnifique)
  2. Sex Beat / Gun Club (une putain d'énergie)
  3. Le Me Try / MC5 (comme quoi, un groupe aussi énergique que le MC5 peut vous émouvoir)
  4. You Are Free / Joseph Arthur (un artiste complet, superbe chanson)
  5. The End / Sibylle Baier (à découvrir absolument)
  6. Voodoo Idol / The Cramps (inquiétant)
  7. White As Diamonds / Alela Diane (une voix magnifique)
  8. Cheque Book / Dr Feelgood (classique du pur rock and roll)
  9. In My Dreams / EELS (quelle voix !)
  10. Sun It Rises / Fleet Foxes (solaire)
  11. Hey Hey Hey Hey / The Jim Jones Revue (rock'n'roll)
  12. (I'm) Stranded / The Saints (Forcément Punk)

Cette petite playlist, c'est un choix totalement subjectif. Il en manque sans aucun doute, parmi toutes les découvertes que j'ai fait depuis deux ans que je me suis remis à écouter des vinyles et à chiner tous les dimanches. Mais ça sera pour plus tard ! En attendant, bonne écoute.

Radio Libre

(un petit clic sur l'image)

vendredi 22 octobre 2010

Casseurs ou pas casseurs, policiers ou pas ?

Allez, juste un petit lien bien instructif ! Où : "savoir lire des images !"

Policiers casseurs ? Une vidéo fait débat sur le net !

À vous de vous faire votre propre opinion !

sécurité sociale... en danger !

Après les retraites, la sécu ? En fait, c'est déjà commencé ! Le travail de démolition, le chemin vers la privatisation, au profit des amis de qui vous savez ! Mais oui, le nain ! Enfin voyons, le président à talonnettes !! Bon, pas grave, vous vous doutez bien !

Juste un exemple, une petite image valant mieux qu'un long discours :

sécu - déremboursement

Pas mal non ? Payé 38€ de consultation pour se faire rembourser 4,60€ ! On se moque de qui ? Bref, à se rythme des réformes, la sécurité sociale française, que beaucoup nous enviait, ne va plus rembourser grand chose. Et bien sur le secteur privé va - s'engouffre déjà dans la brèche. On peut se plaindre et trouver, nous, les salariés, que les prélèvements sur les salaires sont élevés. Mais admettons qu'ils disparaissent. Il va alors falloir payer "volontairement" pour une sécu privée, une retraite privée, des indemnités journalières privées... Je continue ? Qui va avoir les moyens ? Les personnes à temps très partiel ? Les smicards (si le smic existe encore bien sur !) ? Besoin d'une réponse ? Et, autre chose, croyez vous que les employeurs, ces chers philanthropes vont vous augmenter vos salaires à hauteur des allégements (suppressions) de charges sociales ? Hein ? Vous y croyez ?

Posez vous la question, est-ce vraiment ce que vous voulez ?

mardi 19 octobre 2010

À DÉCOUVRIR !

Quelques piste pour des billets à venir.

Découvertes musicales bien sur, avec un chanteur du nom de Jay Reatard, un rock garage punk de très bon aloi ! Dés que je reçois son dernier (hélas, vraiment le dernier), je vous en fais une petite chronique. Une petite photo de la pochette, bien flippante je trouve.

Jay Reatard

Et puis, d'autres chroniques à venir. Mais pour le moment, rien de vraiment défini !

lundi 18 octobre 2010

Bon anniversaire Jacques Higelin

70 ans aujourd'hui ! Et toujours la pêche, toujours la folie ! J'ai vu Jacques Higelin au moins deux fois en concert ! Et ce furent les concerts les plus fous, les plus délirants que j'ai jamais vu ! Il y aurait bien plus de choses à dire à écrire. Une chose seulement, sans Jacques Higelin, le rock français et la chanson française ne serait sans doute pas ce qu'ils sont aujourd'hui !

dimanche 17 octobre 2010

Mistral glacial et vide-greniers !

Ce matin, deux gros vide-greniers. Et pas grand chose à ce mettre sous les dents. Pour tout dire, pas plus de 4 ou 5 bacs de disques. Et franchement, rien de bien folichon, pour ne pas dire que des daubes. J'ai même fouillé dans un bac dont les disques semblaient avoir passé un ou deux hivers dans une bassine d'eau ! Heureusement, il n'y avait rien de bien à regretter.

Retour bredouille donc, sans compter le froid ! Soleil plus mistral bien glacial, ça donne un cocktail frigorifique ! De plus, j'ai voulu prendre la moto, presque plus d'essence et les stations service d'Aix à sec...

Retour au chaud ! En espérant faire mieux dimanche prochain.

mardi 12 octobre 2010

Semaine du (dé)gout

La semaine du gout dans les écoles ! C'est chouette ! Les enfants vont enfin découvrir notre riche patrimoine culinaire ! Notre terroir ! Si si c'est vrai !! C'est les ministres qui le disent devant les caméras et devant les enfants d'une école...

Et le reste de l'année, c'est Sodexo qui dégoute les enfants !!!!

dimanche 10 octobre 2010

On the road again / Luther Johnson

Pochette album Luther Johnson - On the road againLuther (Snake) Johnson (1934-1976). Il a joué avec Muddy Waters entre autres avant de se lancer en solo. Guitariste de Blues, une voix sourde, un peu voilée, un peu rauque. Un jeu de guitare dépouillé et pourtant majestueux. Ce disque a été enregistré en France en décembre 72. C'est un album sobre, juste la guitare et la voix de Luther Jonhson. Très sympa, du blues authentique, sans additifs.



Récolte du jour !

Ike and Tina Turner

John Lennon

Luther (Snake) JohnsonCe matin, petit vide-greniers dans le beau village de Vauvenargues. Hélas, le temps n'est pas de la partie. Le vent est violent, et il fait vraiment froid ! La pluie n'arrivera que l'après-midi, mais c'est suffisant pour gâcher la journée. J'ai quand même trouvé trois disques. Pour commencer un album d'Ike et Tian Turner. Pour tout dire, n'ayant pas encore écouté, je ne peux pas en dire grand chose. Même chose pour le John Lennon et ce live. Mais, on verra ça demain. En revanche, le Luther Johnson est déjà passé deux fois sur ma platine. Et pour tout dire, c'est du tout bon, du vrai blues, authentique, bio, juste la guitare et la voix de Luther Johnson. Un disque magnifique, dont je vous livre un petit extrait dans le billet suivant. Bref, petite récolte, mais bonne récolte !

samedi 9 octobre 2010

John Lennon !

une photo de John LennonJe ne vais pas parler longuement de John Lennon ici. D'autre le feront ailleurs. Juste qu'il aurait eu 70 ans ce samedi 9 octobre 2010 ! Mais une question, une petite question me taraude l'esprit. S'il n'était pas mort assassiné, que serait-il aujourd'hui ? Serait-il aussi culte ? (Je sais ça fait deux questions) ! J'en rajoute une troisième : qui se souvient vraiment de George Harrison ? Sinon, une chose est certaine, chaque fois que j'entends Imagine, j'ai des frissons. Bien sur c'est loin d'être la meilleure chanson de John Lennon, mais c'est sans doute la plus emblématique.

vendredi 8 octobre 2010

Brothers and Sisters / The Allman Brothers Band

Allez je vous remets cette photo, photo intérieure de la pochette d'un album des Allman Brothers Band.

Allman Brothers Band - Brothers and Sisters

Sympathique image d'une vie en communauté, symbole d'une période post-hippie qui allait hélas disparaitre. Et pour les Allman Brothers Band, cet album, Brothers and Sisters, allait être leur chant du cygne. Déjà, Duane Allman, guitariste charismatique du groupe n'est plus ! Et pourtant son remplaçant, Richard Betts, est vraiment à la hauteur, même plus. Et pourtant ce disque est magnifique, de bout en bout. Cet album est un exemple de ce qu'on va appeler le "Southern Rock", à la fois blues, country, rock et psychédélique. Un album paru avant que cette musique ne soit rattrapée par des groupes plus commerciaux et ampoulés (ne citons pas de groupes, histoire de ne pas fâcher).
Sur ce disque, les musiciens, guitariste et clavier, rivalisent de classe, de virtuosité, et d'invention mélodique. Une vrai feu d'artifice musical. En dehors d'un titre, une reprise d'un classique du blues, plutôt anecdotique, les autres titre de cet album sont tous magnifiques (vous n'avez qu'à écouter Jessica pour vous en convaincre - voir ci-dessous). Pour résumer cette chronique rapide, ce disque est un disque solaire, rayonnant, bucolique (la somptueuse pochette en est la parfaite illustration). Ce disque est le témoignage d'une époque, paru en 73, trois ans plus tard, le groupe allait sombrer - individualisme - problèmes d'égo etc...).




mardi 5 octobre 2010

[Teaser] Brothers and Sisters

Sympa cette image ? La suite demain (ou plus tard) !

lundi 4 octobre 2010

Raw Power / Iggy Pop and The Stooges

Bon, on va commencer par tordre le coup aux clichés. The Stooges, c'est le cliché absolu sex drogue et rock'n'roll ! C'est vrai ! Mais franchement, on peut s'en passer. Il y a un tas d'anecdotes à propos des Stooges, à propos de ce disque :

Pochette Raw Power

En fait, on s'en tape. Bien sur ça fait partie de la légende. Mais, sérieux, on va juste écouter ce disque, et se rendre compte que en fait si ce disque est génial, ce n'est pas parce que The Stooges sont des déglingos, des barjots, des junkies, mais parce que ce sont des musiciens !!! Bien sur, je suis parfois le premier à me délecter de toutes ces petites histoires, de tous ces potins racoleurs (un peu quand même). Une petite histoire quand même, c'est la participation de David Bowie à ce disque ! En fait de collaboration, il a juste (si on peut dire ainsi) "mixé" ce disque. Et c'est ce mix qui a fait longtemps question. Un mix brutal, tout en agressivité et en aigus (celui qui peut vous vriller les tympans). Longtemps, ce mixage a fait débat et les rééditions vinyles (et cd) n'ont pas été à la hauteur (le disque que j'ai est une réédition Hollandaise de 77, et le son n'est pas au top, il faut en convenir). Iggy Pop a, au milieu des années 90 ressorti l'album avec son mixage, plus brutal, plus puissant même. Et pourtant, reste que la version de Bowie semble être la plus proche de la réalité de ce disque (une ultime réédition CD -- Legacy Edition semble clore le débat, ce que je vais faire à mon tour). Mais ce disque, c'est un album de guitare et de voix - Williamson/Iggy Pop. La voix de l'iguane qui lutte contre la guitare de Williamson. Une inspiration totale, des solos incroyables, un son comme au rasoir... Un album que l'on prend en pleine face ! Un pur chef-d'œuvre.

Un Putain de disque !

dimanche 3 octobre 2010

Ce dimanche donc, des Stooges à Alice Cooper !

Ce matin donc, entre un vide-greniers et la foire aux disques de Salon de Provence, bonne petite récolte. Bien sur le prix moyen du disque est élevé. Une foire au disques, ce n'est pas le même "standing" qu'un vide-greniers. Et donc pas les même prix.

On va dire que pour les 3 disques du vide-greniers, la moyenne va s'établir à 2,50€ le disque. Par contre, on est plus à 10€ pour la foire aux disques. Mais bon, ça n'arrive que deux ou trois fois dans l'année, c'est comme chez un disquaire.

Bref :

les 3 disques du vide-greniers :

et les 3 disques de la bourse aux disques :

Du beau et du lourd donc !

Pour tout dire, j'ai vu, à cette bourse aux disques, du quelconque, du faut être fan de chanson française des années 60, du pas terrible dans les bacs sous les étalages, et du jazz, du rock, de la pop, du funk, du reggae, du bon, du très bon du génial et du très cher ! Alors, j'ai préférer assurer le coup, avec des prix raisonnables (puisque 8€ pour le Allman Brothers Band et du 10/12 € pour les Stooges. Bien sur, c'est cher (enfin un peu cher), mais pour trouver ça dans les vide-greniers de la région, il faut se lever très tôt (et encore). Et comme je ne me lève pas assez tôt pour griller tous les pros qui écument les brocantes et vide-greniers, comme il y a de plus en plus de chineurs comme moi... la qualité devient rare (qualité musicale, rareté musicale bien entendu). D'ailleurs, à la foire aux disques, entre les vendeurs et les acheteurs, j'ai reconnu, et dis bonjour à pas mal de connaissances.

Voilà, bonne récolte donc ce dimanche, il me reste à vous faire une petite chronique détaillée des albums des Stooges et peut-être de celui des Allman Brothers Band. D'ailleurs, ces trois disques plus celui d'Alice Cooper étaient sur ma WishList.

samedi 2 octobre 2010

demain dimanche

Bon, histoire de me motiver pour vous pondre un beau billet demain dimanche, le programme s'annonce chargé ! Déjà, plusieurs vide-greniers dans les environs. Et surtout une bourse aux disques à Salon de Provence. J'ai toujours un peu de mal quand je vais dans une foire aux disques. Parce que, du choix il y en a, c'est une évidence. Et parce que les prix aussi font mal (peuvent) au portefeuille. Et surtout parce qu'une question existentielle se pose à moi. Quoi acheter ? Une rareté ? Un album de la wish-list qui me trotte dans la tête à chaque vide-greniers ? Ou alors tenter le coup d'un truc improbable ? Quoique cette dernière hypothèse est sans doute la moins probable (justement). Parce que au prix des disques dans une foire aux disques, ce n'est pas le lieu pour prendre un risque. Un vide-greniers est le meilleur endroit, prix bas oblige ! Bref, on verra bien ! Demain.

Police !

Juste pour signaler qu'enfin, j'ai trouvé comment modifier la taille de la police de caractère dans les billets. Ça sera plus lisible bien évidemment ! Bon, à plus tard pour un autre billet plus constructif !

;)