Blog Notes

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche | Une personne connectée

jeudi 29 avril 2010

Bob Dylan

Que dire, sinon, que je suis plus que ravi, qu'il n'est jamais trop tard, même si le Dylan de 2010 n'est plus celui de ses débuts et des années 64/69. Mais à cette époque, j'étais bien trop jeune. Et puis ses trois derniers albums sont excellents. Tout compte fait, Dylan est toujours Dylan.

mercredi 28 avril 2010

You're never alone with a schizophrenic [Ian Hunter]

Ian Hunter pochette album
Non, non, ce n'est pas un diagnostic médical, mais le titre de ce disque : sorti en 79, ce disque, au titre plutôt génial est sans doute le meilleur de Ian Hunter (ex Mott the Hopple). On y décèle sans conteste des influences Stoniennes, mais surtout, la guitare de Mick Ronson (David Bowie, Lou Reed) est là, brillante à chaque coin de ce beau disque. Ian Hunter est un génial songwriter, trop injustement et bizarrement sous-estimé. Ses compositions sont brillantes. Le disque démarre sur un titre qu'il est recommandé d'écouter à fond les ballons tellement il vous donne la pêche. Le reste de l'album démontre que le duo Ian Hunter - Mick Ronson est plus que complémentaire, elle est essentielle. Les textes de Ian Hunter sont brillants et perspicaces et engagés. En tout cas ils ne font pas l'impasse sur leur époque. La musique, très rock est à l'image de l'artiste, prenante. Ian Hunter a été cité comme grande inspiration et référence incontournable par d’aussi glorieux artistes tels que Clash, Def Leppard, REM, Motley Crue, Blur ou encore Oasis. Bref, je vous engage à écouter ce disque. Vous ne serez pas déçus.



Découvrez la playlist Ian Hunter avec Ian Hunter

dimanche 25 avril 2010

Mingus Ah Um / Charles Mingus !

Ah Um, Charles Mingus, pochette du disque vinyle.

Deux vide-greniers ce matin, et seulement un seul disque. Mais un disque absolument génial. Pour une fois, ce n'est pas un disque de Rock, mais du Jazz, du jazz de très haut niveau avec cet album de Charles Mingus Ah um ! L'album date de 1959, et c'est sans doute un des plus important de Charles Mingus.

Charles Mingus (22 avril 1922 – 5 janvier 1979) était un contrebassiste, compositeur, et pianiste de jazz américain. Il était aussi connu pour son activisme contre le racisme. Il a apporté une contribution majeure au jazz, à la fois en qualité de compositeur et chef d'orchestre, mais aussi en tant qu'instrumentiste. De nombreux musiciens sont passés par ses différentes formations pour ensuite se lancer dans des carrières impressionnantes. Ses compositions, bien que mélodiques et marquantes, ne sont pas souvent reprises, ce qui est peut-être dû à leur caractère non conventionnel. (source wikipédia)

C'est un album magnifique, mélodieux, et certains titres sont devenus des standards du jazz. C'est un album entre be-bop et free jazz, mais encore très nettement marqué par le bop ! C'est sans aucun doute un des albums les plus connu de Mingus, très accessible musicalement, et pourtant d'une haute volée ! Bref, un grand disque, de la grande musique !

samedi 24 avril 2010

The Cramps : Psychedelic Jungle

Les années 80 furent une catastrophe musicale (je sais, affaire de goûts). Et pourtant quelques noms surnagent (The Cramps, The Gun Club, pour n'en citer que deux).

Psychedelic Jungle, la pochetteThe Cramps sont un grand groupe de Rock n Roll. Psychedelic Jungle est un immense album. The Cramps sont l'éternité du rock n roll, selon une formule empruntée à Philippe Manœuvre (rock&folk). Ils sont vénéneux. Ce disque est vénéneux. On n'en ressort pas indemne ! Cet album est un véritable coup de poing, et le rock viscéral des Cramps nous propulse dans une jungle peuplée de créatures étranges, inquiétantes et traumatisantes. Ce disque est tout bonnement incroyable, alors que la planéte rock est envahie de new wave et autres musiques froides (ces fichues années 80), The Cramps réinventent un rock sur les bases du blues, du rockabilly et du psychédélisme.

dimanche 18 avril 2010

The Saints - (I'm) Stranded

Petit rappel visuel.

En 1977, année punk historique, sort cet album. Le premier disque d'un groupe australien The Saints. Qui commence avec ce titre, qui donne son titre à l'album. ! (I'm) Stranded.

C'est du mou de veau ça ? Non, c'est du rock !


Ça démarre à fond ! Du pur punk, du pur rock ! Ce disque est phénoménal, monstrueux ! Pas un seul temps mort ! (Quoique, juste le quatrième titre Messin' With The Kid sur un tempo à la Rolling Stones (écoutez le, c'est frappant)). Ce disque est un des dix plus grands chef d'œuvre du genre, à condition d'aimer le rock n roll, un rock n roll juteux, sans concessions. Sur ce disque, tout est formidable, explosif, féroce. Aucunement à rougir face aux Clash pour n'en citer qu'un. Et pourtant, ce disque, à failli passer à la trappe, au moment de sa sortie. Pourquoi ? Australiens, cheveux longs, pas d'uniforme punk, pas de cheveux rouges et verts, bref un look de ploucs. Heureusement, le temps fait bien son affaire. Et ce disque est sans contestation possible un grand album punk !

dimanche 11 avril 2010

The Saints, The Doors, Chris Bailey !

Lors de notre séjour au bord de l'atlantique - à Mimizan Plage - un petit détour à Bordeaux (merci à Marie et Fred pour la balade en vélo et pour le passage chez le disquaire dont le site est ici : Bambalam). Et bien sur, au milieu du foutoir musical, des tonnes de disques, et des perles rares. Trop de choix presque !

Donc :

Morrison Hotel, classique, mais tellement bien ! La voix de Morrison, et le blues rock classieux des Doors, un must donc.

Ensuite, un pur chef d'œuvre punk !

The Saints, (I'm) Stranded, leur premier album, une bombe punk. Ne pas se fier à leur look, c'est bien d'un des plus grand disque punk (il date de 77, année punk s'il en est) de l'histoire du rock ! Un vrai choc !

Petite déception avec l'album solo de Chris Bailey, chanteur de The Saints. Pas du tout punk, pas assez Rock ! Dommage.

J'aurais pu revenir avec une caisse entière de disques, tellement le choix était vaste, et de qualité. Mais bon, finances oblige...

Bien sur, une petite chronique consacrée au disque de The Saints va arriver.

vendredi 2 avril 2010

Mes deux achats du jour.

Deux disques aujourd'hui.

Elliott Murphy, songwriter américain et John Mayall, bluesman.