Blog Notes

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche | Une personne connectée

mercredi 31 décembre 2008

Radiohead : In Rainbows.

Ben oui, il était peut-être temps d'en parler, surtout que ça fait combien de temps qu'il est sorti ? Hum... Octobre 2007 ! Et surtout avec un coup inédit, en téléchargement, légal et au prix que vous vouliez donner. De 0 € à ce que vous vouliez, pouviez, comme vous aviez envie !

À l'époque, je n'avais même pas téléchargé. Bien sur je devais avoir quelque part un ou deux titres de Radiohead au format MP3, mais sans plus !

Et puis samedi dernier, j'ai acheté le disque, vinyle ! Ben oui, histoire de faire un peu à contre courant quand même ! Je devais juste avoir entendu 2 titres comme ça à la radio, mais rien de plus ! Et donc, le vinyle, déjà parce que la pochette, magnifique.Radiohead, In Rainbows pochette du vinyle.Et à l'écoute, le choc ! En boucle, je l'ai passé trois fois de suite, au grand désespoir de ma fille ! Bon, c'est pas qu'elle aime pas, mais vu que c'est la première fois qu'elle me voit mettre un disque 3 fois de suite, elle a cru que j'étais malade !

Bon, pour en revenir à ce disque...

10 titres, mais quels titres ! Je ne sais pas décrire, je ne suis pas un chroniqueur et je n'ai pas de talent pour ça ! Mais Thom Yorke, le leader de Radiohead possède une voix tour à tour lyrique, douce, rageuse, aiguë, bref, plein de registres différents. Et la musique... pfff... Ballade, enlevée, emphatique (dans le bon sens du terme), glaciale, presque gothique sur un titre, lumineuse... et encore, et encore...

Un disque d'un véritable cohérence, renforcée par le nombre restreint de titres, et en même temps, une aisance mélodique. Pour tout dire, j'avais l'impression, avant ce disque, que Radiohead était un groupe dur et âpre. Et là, c'est presque le contraire. Lumineux, puissant en même temps et naturel. Reste les textes, qui semblent, avec l'appui de mon anglais rouillé, assez noirs. Mais je dois encore approfondir.

Donc, vous l'aurez compris, l'album de mon année 2008.

Bonne écoute.

dimanche 28 décembre 2008

Vers une nouvelle année.

2008 tire à sa fin ! 2009 est donc dans les starting blocs. Je ne sais pas ce que nous réserve cette nouvelle année, mais à mon humble avis - qui n'engage que moi - rien de bien réjouissant.

Bref, la crise est encore bien là et sera sans doute encore plus dévastatrice !

Et puis, qui peut dire ce que va m'apporter cette année ! Pour tout vous avouer, je ne suis guère optimiste ! On verra bien !

Bon, demain retour au travail, avec son lot de stress et d'angoisse. Rien de bon de toute manière !

Je ne sais même pas si ce blog va survivre. De toute manière, je crois bien qu'il n'y a que moi pour le lire !

Bonsoir.

mercredi 24 décembre 2008

Bon Noël.

Bonne soirée de Noël !

dimanche 14 décembre 2008

Un temps pourri !

De la pluie, de la pluie... Toute la nuit et toute cette journée ! Et ça dure encore ! Un véritable déluge, comme il en arrive pas souvent chez nous ! Le jardin est un vrai marécage ! Et ça pèse sur le moral (déjà bien entamé par ailleurs). Même les chats de la maison ont préféré rester à l'intérieur ! Il y en a bien un qui a essayé de sortir, mais à chaque fois, en voyant qu'il pleuvait a vite fait marche arrière ! Il a essayé une fois, deux fois, dix fois ! Il a même tenté de sortir par une autre porte, pensant sans doute que le temps était meilleur de l'autre coté ! Mais pas de bol pour lui, c'est le même climat coté jardin et coté garage ! bref, il a fallu employer les grands moyens et le virer proprement, sinon, il serait encore en train de miauler devant la porte donnant sur le jardin ! Bref, un bon tour sous la pluie, histoire de se rafraîchir et sans aucun doute de vaquer à des occupations naturelles. Et maintenant, il est rentré, un peu mouillé (beaucoup), un peu fâché, mais soulagé !

Bref, un dimanche morose, encore pire qu'un dimanche à Orly (comme le dit ... l'autre).

De plus vu le temps, pas de vide grenier, et donc pas de nouveaux disques à se mettre dans les oreilles !

Juste ré-écouté ! AC/DC, The Dogs et d'autres encore !

Le dimanche tire à sa fin, le début de la semaine s'annonce pas vraiment agréable, mais bon, ça fait un moment que ça dure ! Il va bien falloir que ça bouge... Ça ne dépend sans doute que de moi !

Allez bonne semaine quand même !

mardi 9 décembre 2008

Je suis mort qui, qui dit mieux.

Je suis mort qui, qui dit mieux Paroles et musique de Higelin

Je suis mort qui qui dit mieux 
Ben mon pauv’ vieux voilà aut’ chose 
Je suis mort qui qui dit mieux

Mort le venin coupée la rose 
J’ai perdu mon âme en chemin 
Qui qui la r’trouve s’la met aux choses 
J’ai perdu mon âme en chemin 
Qui qui la r’trouve la jette aux chiens. 

J’m’avais collé 'vec une femelle 
Ben alors ça c’est la plus belle 
J’m’avais collé avec une femelle 
L’jour où j’ai brûlé mes sabots 
J’y avais flanqué un marmot 
Maintenant qu’son père est plus d’ce monde 
Va pousser ce p’tit crève-la-faim 
Faut qu’ma veuve lui cherche un parrain. 

Elle y en avait d’jà trouvé un 
Hey, j’ai pas les yeux dans les poches 
Elle y en avait d’jà trouvé un 
Dame faut prévoir en cas d’besoin, 
C’est lui qui flanquera des taloches 
A mon p’tiot pour qu’y s’tienne bien droit 
C’est du joli, moi j’trouve ça moche 
De cogner sur un plus p’tit qu’soi. 

Cela dit dans c’putain d’cimetière, 
J’ai perdu mon humeur morose 
Jamais plus personne ne vient 
M’emmerder quand je me repose, 
A faire l’amour avec la terre 
J’ai enfanté de p’tits vers blancs 
Qui me nettoient, qui me digèrent 
Qui font leur nid au creux d’mes dents 

Arrêtez-moi si je déconne 
Arrêtez-moi ou passez m’voir 
Sans violette, sans pleurs ni couronne 
Venez perdre un moment d’cafard 
J’vous ferais visiter des cousins 
Morts à la guerre ou morts de rien 
L’esprit qui vous cligne de l’œil 
Les bras tendus hors du cercueil. 

Aujourd’hui je vous sens bien lasse 
Ne soyez pluis intimidée 
A mes côtés reste une place 
Ne tient qu’à vous de l’occuper 
Quest-ce-que tu as ? Oui le temps passe 
Et le p’tit va rentrer d’lécole 
Dis-lui qu’son père a pas eu d’bol 
L’a raté l’train, c’était l’dernier. 

Attends un peu ma femme, ma mie, 
J’ai un remède pour le garçon, 
J’ai plus ma tête voilà qu’j’oublie 
Où j’ai niché l’accordéon, 
P’têt’ à la cave p’têt’ au grenier 
Je n’aurai d’repos qu’il apprenne 
Mais il est tard sauve toi, je t’aime 
Riez pas du pauv’ macchabée. 

Ceux qu’on jamais croqué d’la veuve 
Les bordés d’nouilles, les tire-à-blanc 
Quy’on pas gagné une mort toute neuve 
A la tombola des mutants 
Peuvent pas savoir ce qui gigote 
Dans les trous du défunt cerveau 
Quand sa moitié dépose une botte 
de roses su’l’chardon du terreau

dimanche 7 décembre 2008

Encore un week end de passé !

Et pour tout dire, justement, pas grand chose à dire ! Juste quelques courses, du bricolage dans la maison dimanche - histoire de réparer les petits dégâts du coup de vent d'il y a quelques jours. Et puis le froid hier matin lors des deux vides grenier que j'ai écumé.

Pas grand chose à se mettre sous la dent, juste 3 disques. Quand même assez content d'avoir dégotté un des premiers album de Jacques Higelin, encore chez Savarah (la maison de disque) à l'époque.

Jacques Crabouif Higelin, qui date de 1971. Et dans l'album, un titre connu du grand Jacques : Je suis mort qui, qui dit mieux.

mardi 2 décembre 2008

Ça se passe en France, dans une école.


Écoutez, c'est édifiant ! Je n'ai pas d'autres commentaires à faire ! Merci à Mary qui m'a fait passer ce fichier !

lundi 1 décembre 2008

Premier décembre !

Déjà le mois de décembre ! Le temps passe vite trop vite ! le pire, c'est l'âge qui avance aussi ! Et le pire, ce sont les courriers reçus ces derniers temps. Il y a quelques semaines déjà, un magnifique courrier de la CRAM ! Vous savez, la retraite ! Avec déjà un relevé de carrière ! Putain ! déjà ! Mais bon, le pire c'est de voir et de calculer que si je veux partir avec un maximum de ressources, j'en ai encore pour au moins 15 ans ! Et plus, si nos chers dirigeants décident de rallonger encore la sauce. Et puis aujourd'hui, un courrier médical, pour la prévention du cancer du colon ! Aie !

Hé oui, tout ça parce que il suffit de passer un certain cap, un certain âge et on vous préviens que la fin est proche ! Misère, misère !

Bon, pas trop de défaitisme, même si je déprime un peu il faut l'avouer ! Surtout que le travail n'est pas des plus enthousiasmant en ce moment, et que l'avenir n'est pas des plus roses ! Bref...

Bon sur ce, quelques disques vinyles ces derniers jours. Il faut bien continuer.

Un peu de musique classique.

Joe Jackson, Night and Day ! Magnifique album !